Une séance type

Un Lundi comme un autre….

Non, aujourd’hui je ne travaille pas… un beau soleil … un peu de vent… bref les conditions idéales…

Le matériel est chargé dans le coffre ; direction les jardins du château il y a toujours de la place.

Sur le parking, il n’y a pas grand monde, je vide mon coffre.

Avec mon charriot j’ai l’air d’un vendeur ambulant, tant pis, je rentre dans l’enceinte du parc : objectif la grande allée où la pelouse a le droit d’être foulée.

Tiens les jardiniers sont à pieds d’œuvre !

Ils m’observent d’ailleurs quand je commence à déballer la marchandise.

Je vois leur visage interrogateur lorsque je déplie la toile.

Je les voient encore, amusés, lors des premières tentatives infructueuses avec l’oiseau pourpre.

Finalement c’est le grand Rokkaku qui prend son envol.

Les jardiniers surveillent du coin de l’œil ce morceau de toile et de fibres qui grimpe doucement sous le souffle d’éole.

La traction semble suffisante et je replonge dans mon sac pour en sortir l’objet du délit.

Après quelques efforts et quelques contrôles au sol la nacelle s’élève enfin le long du fil, tant bien que mal, tout doucement comme un ascenseur essoufflé.

Je déclenche au hasard, au gré des envies. surfant sur la brise ou flirtant avec les toits.

Les regards sont désormais franchement surpris et les questions se lisent presque sur les lèvres.

Je ramène tout doucement le photoscope et pose mon bel oiseau enflammé.

Et oui , je viens de faire de belles photos par cerf-volant.

Cliquez ici pour accéder à la galerie de cette séance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *