Fin de série

Ça devait arriver et depuis quelques mois je me doutais bien que la fin était proche.
Rassurez-vous il ne s’agit ici de rien de grave, juste d’une frustration personnelle liée à l’interruption d’une série commencée il y a presque 5 ans (en mars 2013 pour être précis). A cette époque la famille découvrait le géocaching et dès le premier mois nous goutions à la joie du FTF (First To Find – Premier à trouver) et à sa montée d’adrénaline lorsqu’une nouvelle cache est publiée dans l’espoir d’être le premier à signer le logbook.
En décembre de la même année je découvrais la multitude de statistiques associées à mes près de 900 premières découvertes et une attira particulièrement mon attention :
Maximum de mois consécutifs avec un FTF = 9,
de Mars 2013 à Novembre 2013 (série en cours).
Il ne me restait que quelques jours pour valider le 10e mois de cette série ce qui fut fait le 29 dans le grand nord tourangeau  et depuis ce jour je n’ai cessé de tenter de poursuivre sur cette lancée.
Dans les débuts c’était assez simple puisque, accro comme je l’étais, la publication d’une nouvelle cache me faisait sortir à de nombreuses occasions de jour comme de nuit.  . Ces chasses aux FTF m’ont emmené dans des situations curieuses voire incongrues pour les moldus qui auraient pu me croiser : en haut d’un arbre, sur le bord d’un pont, sous un pont, les pieds dans l’eau…
Au fil du temps, la baisse de la motivation personnelle et l’augmentation du nombre de géocacheurs dans la région ont rendu la tâche de plus en plus délicate. Un juste retour à la réalité me faisait souvent préférer, en début de mois, le plaisir d’être en famille plutôt que la joie éphémère du FTF. Mais la fin du mois approchant, le démon du chasseur de FTF ressurgissait et j’arrivais à dénicher un FTF à faire avec plus ou moins de chance.
Mais cette fois, avec seulement 8 caches publiées dans le département et aucune loguée par mes soins il faut se rendre à l’évidence … ma belle série de 59 mois consécutifs avec au moins un FTF est terminée. Et si…
Et si j’avais mis moins de temps à résoudre la dernière mystery de loloduf …
Et si l’alerte de publication de la cache du 28/02 avait sonné 30 minutes plus tôt…
Et si…
Comme le dit le proverbe « Avec des Si on mettrait Paris en bouteille » mais Boris Vian a aussi dit « avec des Si… on scierait » . Une page de mon histoire de géocacheur se tourne donc et il va me falloir retrouver un nouvel objectif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *